Aucune nouvelle mesure de coronavirus cette semaine malgré des chiffres en hausse

Aucune nouvelle mesure de coronavirus cette semaine malgré des chiffres en hausse

Lundi 14 septembre 2020

Bien que plusieurs experts se soient déclarés préoccupés par l’augmentation rapide des nouveaux cas de coronavirus dans le pays, le Conseil national de sécurité belge ne se réunira pas plus tôt que prévu pour ajuster les mesures actuelles.

Le prochain Conseil national de sécurité reste à l’ordre du jour de la semaine du 21 septembre, comme initialement annoncé par le Premier ministre Sophie Wilmès, et ne se tiendra pas plus tôt, selon les informations.

Dans la perspective de la réunion, la cellule d’évaluation Celeval, qui aide le gouvernement à décider des mesures à prendre pour lutter contre le virus, a été invitée à rechercher des moyens par lesquels les gens pourraient maintenir durablement leurs contacts sociaux tout en restant en sécurité. «Nous devons donner une perspective aux gens», a déclaré Wilmès à l’époque.

Toutefois, cet avis n’a pas encore atteint les ministres pour le moment, ce qui signifie que le calendrier initial du prochain Conseil de sécurité sera maintenu pour l’instant.

Nouvelles connexes:

Cependant, le plus important à l’heure actuelle est de réduire le nombre croissant de nouvelles infections par jour, selon l’expert en maladies infectieuses Erika Vlieghe, qui a déclaré que ce n’était certainement pas le bon moment pour commencer à assouplir les règles sur les contacts sociaux ou les masques faciaux.

«Ce qui est urgent maintenant, c’est que le gouvernement reconnaisse que les chiffres augmentent, qu’il communique cela clairement, et que tout le monde prenne cela au sérieux», a déclaré Vlieghe à Radio 1 lundi. «Nous pouvons faire le point sur le fait que certaines choses – les masques faciaux à l’école, par exemple – sont ennuyeuses, mais nécessaires et temporaires.

«Si vous commencez à remarquer, dans le nombre d’hospitalisations et dans le nombre de décès, que l’infection se propage, il est déjà beaucoup trop tard», a-t-elle déclaré. «Si nous continuons à détourner le regard maintenant, nous reviendrons là où nous étions au début du mois de mars.»

Dimanche soir, le virologue et porte-parole interfédéral du Covid-19 Yves Van Laethem a déclaré que la Belgique était «au seuil de la deuxième mini-vague de l’été», mais qu’elle pourrait encore être contenue si les autorités prennent les mesures appropriées.

Ses déclarations ont suivi une semaine qui a vu le nombre moyen de nouveaux cas de coronavirus par jour grimper régulièrement, avec un pic de 940 cas jeudi. Selon le tableau de bord de Sciensano, c’est depuis avril que le nombre de nouveaux cas par jour était aussi élevé.

En outre, le virologue Marc Van Ranst a prédit que la Belgique enregistrerait bientôt des moyennes d’environ 1000 nouveaux cas par jour, ce qui n’est pas improbable, selon Van Laethem.

L’homologue néerlandophone de Van Laethem, Steven Van Gucht, a également déclaré que l’augmentation des chiffres n’était «pas un bon signe» car ils «auraient dû se stabiliser».

«Ce n’est pas encore le moment d’assouplir les mesures, dont certaines – comme le port de masques et la distanciation sociale – devraient être reformulées», a déclaré Van Gucht.

L’obligation relative au masque facial, en particulier, a été citée comme une mesure à modifier par plusieurs experts, qui estiment que l’apparence aléatoire de l’obligation est que certaines municipalités rendent le public moins susceptible de la respecter.

Avant la précédente réunion du Conseil national de sécurité, plusieurs experts ont recommandé «d’harmoniser» la mesure, pour s’assurer que les règles sont les mêmes dans tout le pays et ne diffèrent pas d’une municipalité à l’autre.

Contre toute attente, cependant, aucune nouvelle mesure liée au masque facial n’a été annoncée à l’époque, Wilmès affirmant qu’il était «très difficile» de décider, au niveau national, dans quelles rues un masque devait être porté.

Maïthé Chini
Actualités Belgique

Avatar

Christophe

Related Posts

Le Festival du film de Gand annonce le programme complet d’octobre

Le Festival du film de Gand annonce le programme complet d’octobre

Pourquoi la Belgique a assoupli les mesures relatives aux coronavirus alors que la France les resserre

Pourquoi la Belgique a assoupli les mesures relatives aux coronavirus alors que la France les resserre

Le Covid-19 circule plus fortement à Bruxelles, dit Sciensano

Le Covid-19 circule plus fortement à Bruxelles, dit Sciensano

La lutte contre le coronavirus est loin d’être terminée, préviennent les experts

La lutte contre le coronavirus est loin d’être terminée, préviennent les experts

Catégories