Bruxelles: 4000 manifestent pour plus de dépenses de santé

Bruxelles: 4000 manifestent pour plus de dépenses de santé

Lundi 14 septembre 2020

On estime que 4 000 personnes ont participé dimanche à une manifestation statique à Bruxelles pour appeler à une augmentation des dépenses gouvernementales en matière de santé.

Cependant, l’événement a été marqué par des affrontements entre certains manifestants et la police.

La manifestation avait été préalablement approuvée par la ville de Bruxelles, à condition que les participants respectent les mesures sanitaires en vigueur: masques à porter en permanence, éloignement social, et manifestants organisés en groupes de 400 – la limite pour les manifestations en plein air .

La manifestation a réuni tous les secteurs du secteur de la santé, selon la VRT: médecins, infirmières et sages-femmes, mais aussi patients, personnel de soutien, kinésithérapeutes, travailleurs sociaux et pompiers.

Selon Pierre Sasse, médecin généraliste et l’un des organisateurs de la manifestation, le secteur réclame les mêmes choses depuis 10 ans, leurs appels tombant dans l’oreille d’un sourd.

La pandémie de Covid-19 a mis les problèmes du secteur au premier plan et a révélé le manque d’éléments essentiels que les travailleurs décrivent depuis si longtemps. Et la réponse reste insuffisante.

« Il y a maintenant 600 millions d’euros sur la table. C’est une réponse, mais ce n’est pas suffisant pour plusieurs raisons », a-t-il déclaré. «Il joue avec les conditions de travail et les augmentations de salaire, qui sont deux thèmes très importants mais pas les seuls.»

Les 600 millions d’euros, a-t-il dit, couvriraient à peine le coût d’une infirmière supplémentaire pour chaque service et chaque quart de travail. Alors que la pénurie chronique et universelle de personnel coûte des vies.

«En réalité, il y a des gens qui meurent faute de personnel, et c’est aux soignants d’assumer la responsabilité de ces terribles accidents, ce qui serait évitable si nous pouvions ajouter du personnel et offrir des heures de travail adéquates, pour être plus avec les patients. et répondre à leurs demandes », a-t-il dit.

La manifestation devait commencer à 13h00, sur le Mont des Arts et autour de la gare centrale – point de départ habituel des manifestations.

Plus tard, vers 15h30, certains des participants ont décidé de passer à autre chose, mais la règle était que la manifestation devait être statique – plus une réunion qu’une marche.

« Plusieurs petits groupes ont tenté de poursuivre la manifestation et de relancer le cortège », a déclaré un porte-parole de la police.

« Cela a conduit à des incidents mineurs, rien de grave. Cependant, nous avons dû intervenir plus fermement rue de la Régence, où 32 personnes ont fait l’objet d’une arrestation administrative et trois d’une arrestation judiciaire en raison de leur résistance.

Alan Hope
Actualités Belgique

Avatar

Christophe

Related Posts

Le Festival du film de Gand annonce le programme complet d’octobre

Le Festival du film de Gand annonce le programme complet d’octobre

Pourquoi la Belgique a assoupli les mesures relatives aux coronavirus alors que la France les resserre

Pourquoi la Belgique a assoupli les mesures relatives aux coronavirus alors que la France les resserre

Le Covid-19 circule plus fortement à Bruxelles, dit Sciensano

Le Covid-19 circule plus fortement à Bruxelles, dit Sciensano

La lutte contre le coronavirus est loin d’être terminée, préviennent les experts

La lutte contre le coronavirus est loin d’être terminée, préviennent les experts

Catégories