Coronavirus: les voyageurs qui négligent le test obligatoire seront contactés à partir de mercredi

Coronavirus: les voyageurs qui négligent le test obligatoire seront contactés à partir de mercredi

Mardi 15 septembre 2020

Les traceurs de contact pourront contacter les rapatriés de la zone rouge qui ne parviennent pas à passer un test obligatoire de coronavirus à partir de ce mercredi.

«Les voyageurs qui reviennent [to Belgium] depuis une zone rouge recevez automatiquement un SMS avec un QR code », a déclaré à l’agence de presse Belga Pierre Cools, porte-parole du centre de recherche de contacts de Wallonie, en se référant à ceux qui remplissent le formulaire de localisation de passagers (PLF) en ligne.

«S’ils ne sont pas testés à leur retour, leurs coordonnées seront automatiquement transmises à l’un de nos agents pour qu’il les appelle.»

Nouvelles connexes:

Les traceurs de contact et les autorités n’ont actuellement aucune ligne de conduite pour assurer le suivi ou appliquer les tests ou la mise en quarantaine des rapatriés de la zone rouge ou orange qui ne remplissent pas le PLF, ce qui signifie que certains pourraient voler sous le radar.

Actuellement, près d’une personne sur trois qui est revenue en Belgique d’une zone de voyage rouge ne se fait pas tester dans les délais requis.

Les traceurs de contact des trois centres régionaux, à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre, commenceront à contacter ceux qui ont déclaré être revenus d’une zone rouge mais qui ne sont pas testés dans les 48 heures.

Les informations auxquelles les traceurs de contacts auront accès sont le nom, le nom, l’adresse et le numéro de téléphone des résidents.

Cools a déclaré que les traceurs en Wallonie constatent actuellement une augmentation du nombre de personnes à contacter après un test positif, affirmant que, rien que dimanche, 227 personnes ont dû être contactées.

Contrairement à ceux qui reviennent d’une zone rouge, la quarantaine et les tests ne sont pas obligatoires pour les zones orange mais sont strictement recommandés.

Parmi les personnes rentrant en Belgique après un séjour dans une zone rouge, 28 000 revenaient d’Espagne, 19 000 de France et 15 400 de Turquie.

Dans tout le pays, le respect par les rapatriés de la zone rouge des obligations de dépistage reste élevé, avec Karine Moykens, qui préside le comité interfédéral de dépistage et de dépistage.

Moykens a déclaré que 70% des rapatriés ont jusqu’à présent été testés, bien que le taux varie en fonction de la région: se situant à 78% parmi les résidents flamands et passant à 67% et 63% à Bruxelles et en Wallonie, respectivement.

Actualités Belgique

Avatar

Christophe

Related Posts

Le Festival du film de Gand annonce le programme complet d’octobre

Le Festival du film de Gand annonce le programme complet d’octobre

Pourquoi la Belgique a assoupli les mesures relatives aux coronavirus alors que la France les resserre

Pourquoi la Belgique a assoupli les mesures relatives aux coronavirus alors que la France les resserre

Le Covid-19 circule plus fortement à Bruxelles, dit Sciensano

Le Covid-19 circule plus fortement à Bruxelles, dit Sciensano

La lutte contre le coronavirus est loin d’être terminée, préviennent les experts

La lutte contre le coronavirus est loin d’être terminée, préviennent les experts

Catégories