L’Europe signe un deuxième contrat pour un vaccin potentiel contre le coronavirus

L’Europe signe un deuxième contrat pour un vaccin potentiel contre le coronavirus

Vendredi 18 septembre 2020

La Commission européenne a signé un deuxième contrat pour un vaccin potentiel contre le coronavirus, a-t-elle annoncé vendredi.

Le contrat réserve jusqu’à 300 millions de doses du vaccin en cours de développement par Sanofi et GSK.

En outre, «les États membres peuvent faire don de doses réservées aux pays à revenu faible ou intermédiaire», a déclaré la Commission dans un communiqué de presse, et les deux sociétés «s’efforceront de fournir une part importante de leur approvisionnement en vaccins grâce à une collaboration avec le Covid. -19 Facilité d’accès mondial aux vaccins (COVAX) (…) en temps opportun. »

«Avec le contrat conclu aujourd’hui avec Sanofi-GSK, la Commission européenne montre une fois de plus son engagement à garantir un accès équitable à des vaccins sûrs, efficaces et abordables non seulement pour ses citoyens, mais aussi pour les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables du monde», a déclaré la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

Cela fait écho à ce qu’elle a dit dans son premier discours sur l’état de l’Union, lorsqu’elle a affirmé que «le nationalisme vaccinal met des vies en danger. La coopération vaccinale les sauve. »

Articles Liés

«Avec plusieurs pays d’Europe qui connaissent de nouvelles flambées après la période estivale, un vaccin sûr et efficace est plus que jamais indispensable pour surmonter cette pandémie et ses effets dévastateurs sur nos économies et nos sociétés», a déclaré Stella Kyriakides, commissaire chargée de la santé et de la sécurité alimentaire.

«Ce deuxième accord est une autre étape importante de notre stratégie européenne en matière de vaccins», a déclaré Kyriakides. «Aujourd’hui, nous élargissons nos possibilités pour faire en sorte que les citoyens de l’UE et les citoyens du monde entier puissent reprendre progressivement leur vie quotidienne et se sentir à nouveau en sécurité.»

GSK et Sanofi «ont lancé une étude de phase 1/2 en septembre», a déclaré la Commission, avec une étude de phase 3 attendue d’ici la fin de l’année. «En cas de succès, et sous réserve de considérations réglementaires, les sociétés visent à rendre le vaccin disponible d’ici la seconde moitié de 2021.»

La Commission a déjà conclu un contrat avec AstraZeneca pour son vaccin et est en discussion avec d’autres fabricants de vaccins «avec lesquels elle a conclu des pourparlers exploratoires».

Jason Spinks
Actualités Belgique

Avatar

Christophe

Related Posts

Le sommet de l’UE reporté alors que le président du Conseil Michel met en quarantaine

Le sommet de l’UE reporté alors que le président du Conseil Michel met en quarantaine

Une décision de justice permettra aux villes de limiter la croissance d’AirBnb

Une décision de justice permettra aux villes de limiter la croissance d’AirBnb

Carte des conseils de voyage dans toute l’Europe avec des mises à jour hebdomadaires prévues prochainement

Carte des conseils de voyage dans toute l’Europe avec des mises à jour hebdomadaires prévues prochainement

Covid-19 a enseigné de nouvelles astuces aux trafiquants de drogue, selon un rapport

Covid-19 a enseigné de nouvelles astuces aux trafiquants de drogue, selon un rapport

Catégories