Les maires de Bruxelles se réunissent pour évaluer la situation du coronavirus alors que les chiffres ne cessent d’augmenter

Les maires de Bruxelles se réunissent pour évaluer la situation du coronavirus alors que les chiffres ne cessent d’augmenter

Lundi 21 septembre 2020

© Belga / Paul-Henri Verlooy

Les 19 maires de Bruxelles se réuniront lundi après-midi pour évaluer la situation des coronavirus dans la capitale alors que les chiffres des infections continuent d’augmenter et avant une réunion du gouvernement national en milieu de semaine.

La réunion a été convoquée à la suite d’un comité d’experts la semaine dernière qui a vu le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort décider de ne pas déployer de nouvelles mesures contre les coronavirus, choisissant plutôt de souligner l’importance de s’en tenir aux règles existantes.

Lundi, les 19 maires seront rejoints par des responsables des agences régionales de santé et de sécurité à Bruxelles pour une réunion à laquelle participeront également les bureaux des ministres flamands et francophones de l’éducation.

Nouvelles connexes:

Le maire d’Evere et Vervoort seront tous deux absents de la réunion, après que le premier ait été testé positif au virus, envoyant Vervoort, qu’il avait rencontré, en quarantaine préventive.

L’un des principaux points de discussion de la réunion sera le retour en classe dans les écoles et les universités de toute la région, selon Bruzz.

Les écoles primaires et secondaires ont repris leurs cours début septembre tandis que les universités flamandes et francophones de la région ont lancé la nouvelle année académique il y a une et deux semaines respectivement.

Inge Neven, de l’inspection sanitaire de la région bruxelloise, a déclaré que les autorités devaient se concentrer sur le fait que la vie étudiante en dehors du campus ne donne pas plus de carburant au virus, qui circule déjà rapidement dans tout le pays.

Lundi, le nombre moyen de nouvelles infections à travers la Belgique a frôlé les 1.200 après avoir augmenté régulièrement au cours de la semaine dernière.

«Tout le monde veut que les cours puissent se poursuivre, il est donc important de rester vigilant sur et hors campus», a déclaré Neven à Bruzz.

Le conseil général qui s’applique actuellement aux écoles et universités de toute la Belgique est de rester dans le code jaune, le deuxième niveau de risque le plus bas dans un système de risque de coronavirus défini au niveau national.

En amont de la rentrée, plusieurs universités flamandes, dont une à Bruxelles, ont décidé de relever le niveau d’alerte à l’orange, conduisant à l’introduction de mesures plus strictes dans une démarche définie par les responsables universitaires comme préventive.

Gabriela Galindo
Actualités Belgique

Avatar

Christophe

Related Posts

Le chef de la police de Bruxelles suspendu en attendant l’enquête sur l’utilisation de gaz lacrymogène lors de la manifestation des agents de santé

Le chef de la police de Bruxelles suspendu en attendant l’enquête sur l’utilisation de gaz lacrymogène lors de la manifestation des agents de santé

Les cyclistes réclament plus de vélos sur les voies alors que l’UE réorganise les règles de transport ferroviaire

Les cyclistes réclament plus de vélos sur les voies alors que l’UE réorganise les règles de transport ferroviaire

«  Interdit d’être là  »: un camion heurte un cycliste dans la zone piétonne de Bruxelles

«  Interdit d’être là  »: un camion heurte un cycliste dans la zone piétonne de Bruxelles

Un policier belge emprisonné pour tirade raciste à bord d’un train

Un policier belge emprisonné pour tirade raciste à bord d’un train

Catégories